La blessure de Trahison

3360 - copie 3

 Je te conseille de faire le questionnaire des 5 blessures avant de lire les articles correspondants. 

Lise Bourbeau, célèbre psychologue, a répertorié les « souffrances » de l’être humain sous 5 blessures : l’abandon, le rejet, la trahison, l ‘humiliation et l’injustice. Le terme « blessure » symbolise les différents évènements vécus par l’enfant, qui ont marqué son inconscient et construit sa personnalité.                                                                                              

La trahison est une blessure courante, elle apparaît lorsqu’on promet à un enfant d’aller à un endroit et qu’on ne tient pas parole par exemple. Elle survient également quand un des parents manipulent l’enfant pour obtenir ce qu’ils désirent, il peut lui faire des compliments pour arriver à ses fins « tu es tellement doué pour faire le ménage, tu fais ça si bien… ». Les parents ont pu faire croire aussi à l’enfant qu’il était responsable de leur propre malheur ou bonheur, l’enfant croit donc qu’il est spécial et qu’il a un certain contrôle sur l’humeur de ses proches. Il va grandir avec un sentiment de culpabilité énorme. Si un proche vit des difficultés, il s’en voudra s’il ne peut rien faire. L’adultère d’un des deux parents peut être aussi la source de la blessure de trahison, ou le mensonge, les cachoteries.

Tu vas peut-être retrouver certains traits de ta personnalité dans ce que je vais décrire, si tu n’en as que quelques uns, c’est que tu as une légère blessure, si tu les as pratiquement tous, c’est donc ta blessure principale. Tu peux avoir ensuite le rejet en deuxième blessure, l’humiliation en troisième, par exemple.

Lorsque l’enfant construit sa psyché, il développe ce que l’on appelle l’égo, son égo, sa personnalité, est chargée de faire tout son possible pour qu’il ne souffre pas trop à chaque trahison. Le trait de caractère principal qui caractérise ces personnes est le contrôle, on les appelle donc les contrôlants.

  • Le contrôlant a souvent une partie du corps plus développée que le reste, pour les femmes ce peut être une poitrine excessivement formée, ou des hanches très larges, pour les hommes des épaules beaucoup plus larges que le bassin, le haut du corps très musclé, torse bombé ou un ventre proéminent.

  • Le contrôlant est très séducteur, on l’a manipulé étant enfant, il se comporte donc de la même manière, il flatte les autres pour obtenir ce qu’il désire. Il est capable de mensonge pour arriver à ses fins, même s’il ne s’en rend pas compte et pense être sincère.

  • Il a pour habitude de trahir, il peut magouiller l’argent, il peut se servir de combines pour obtenir financièrement ce qu’il veut, légales ou non. Du coup, il attire souvent des situations où on le trahit également, s’il prête de l’argent, on ne lui rendra pas, s’il travaille avec quelqu’un, il pourra être lâché au dernier moment, être victime de dénonciation, etc. Bien sûr il ne se rend pas compte qu’il agit de la même façon et se dit qu’il n’a vraiment pas de chance.

  • Il trahit également au sein de ses relations, il peut mentir à un proche, tromper son partenaire, mais il ne supporte pas et ne permet pas qu’on lui fasse la même chose.

  • Il déteste l’inaction, il aimerait pouvoir aider et agir. Si quelqu’un subit une épreuve, il va tenter de faire quelque chose pour changer ça. Il a souvent affaire à des gens qui se plaignent beaucoup et qui ont besoin de son aide. Inconsciemment, il pense briller et être aimé s’il est utile.

  • Le contrôlant est méfiant, toujours sur ses gardes, il voit le mal partout et a peur de se faire trahir. Il a un regard vif et observateur, il voit tout rapidement, son cerveau fonctionne vite.

  • Il aime avoir le contrôle sur les choses. Il est dominateur, calculateur et despotique. Il peut contrôler les gens avec les menaces, ou l’argent, la culpabilité. Il est organisé et prévoyant pour mieux garder le contrôle sur l’avenir. Il pense qu’en étant dans le contrôle, il aura moins de chance d’être trahi par les gens ou par la vie.

  • Il ne sait pas lâcher prise, il est souvent overbooké, il s’en rajoute par dessus les épaules, pensant qu’il est mieux servi par soi-même et que les autres ne sont pas capables, mais en faisant cela, il n’arrive parfois pas à tout gérer et perd le contrôle d’une certaine manière.

  • Il contrôle également ses émotions, il ne laisse paraître que ce qu’il veut, il a du mal à être démonstratif, expressif et à dévoiler sa sensibilité, il a trop peur que les gens se servent de ses faiblesses et se mettent à le manipuler à leur tour. Adolescent ou jeune adulte, s’il s’ouvre à quelqu’un, il peut se faire larguer ou tromper, il aura du coup le sentiment de s’être fait avoir et finira pas se fermer à l’amour. Il peut passer pour quelqu’un de froid et réservé.

  • Ça ne l’empêche pas d’être une personne avec une forte personnalité, il est plein d’humour, il aime ramener sa science et diffuser ses connaissances. Il a un tempérament de leader.

  • Il aime les responsabilités, il aime prouver qu’il est fort et performant, il est capable de gérer, d’être à la tête d’un projet, d’avoir des gens en-dessous de lui, de former et d’éduquer.

  • Il manque de patience envers ceux qui n’apprennent pas vite, il manque de patience dans sa vie en générale, il aimerait que les choses aillent plus vite et se passent comme il le veut. Il ne s’autorise pas à l’erreur, il est très exigent envers lui-même. En étant comme ça, il attire donc des situations qui traînent en longueur, parce qu’il doit comprendre qu’on ne peut pas avoir de contrôle sur certaines situations.

  • Il ne supporte pas l’autorité, les ordres, les règles qu’on lui impose, la supériorité, il aura l’impression qu’on le contrôle et qu’il perd son pouvoir. Il est insoumis et rebelle.

  • Il aime s’occuper de ce qui ne le regarde pas, donner des conseils ou même des ordres. Dans les conversations il aime avoir le dernier mot, il essaye de convaincre les autres car persuadé d’avoir raison.

  • Il n’aime pas se montrer faible, il ne râle pas, ne se plaint pas et ne demande pas de l’aide.

  • Il ne supporte pas les faiblesses, les défauts des autres, la paresse, l’irresponsabilité, le mensonge, l’inaction, la lenteur.

  • Le contrôlant n’aime pas l’effet de surprise, ça lui fait sentir qu’il perd son contrôle.

  • Il n’aime pas perdre de temps, il s’autorise rarement à ne rien faire, à prendre du temps pour manger, ou se détendre, il veut rentabiliser son emploi du temps au maximum.

  • Il a le contrôle sur son corps en faisant du sport, sur son alimentation.

Si tu te retrouves dans ces caractéristiques, c’est que tu as une blessure de trahison et un profil de contrôlant, je te conseille de travailler sur toi afin de te libérer de cette blessure qui gâche ta relation aux autres. 

Juliette Vinay

images1

Découvre les 4 autres blessures. 

isats

Le test : quelle est ta blessure principale ? 

Laisser un commentaire