Violence faîte aux femmes

LA VIOLENCE FAÎTE AUX FEMMES

La Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993 (1) donne avec l’article premier la définition suivante de la violence à l’égard des femmes et des filles : « tout acte de violence dirigés contre le sexe féminin, et causant ou pouvant causer aux femmes un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée. »

Et le féminicide peut être défini comme le meurtre d’une femme ou d’une fille parce qu’elle est de sexe féminin(crimes « d’honneur », violence conjugale, meurtres sexuels, meurtre de femmes prostituées, filles éliminées avant ou après la naissance…).

Ces violences faites aux femmes et aux filles massivement commises par des hommes sont un fléau qui transcende les pays, les ethnies, les cultures, les classes sociales et les classes d’âge. Elles représentent une atteinte grave à leur intégrité physique et psychique, et une violation de leurs droits fondamentaux à la vie, à la sécurité, à une égale protection de la loi, à ne pas subir de discrimination sous aucune forme, à l’égalité et à la dignité, au meilleur état de santé physique et mentale possible, et à ne pas être soumis à la torture ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Dr Muriel  Samona

Mémoiretraumatiques.org

Contact 

Laisser un commentaire