Méthode pour descendre dans le puits des émotions

Voici une petite méthode qui pourrait vous aider à descendre dans votre propre puits.
Alors, à vos masques et tubas !
200533-1
Lorsque vous sentez une émotion négative pointer le bout de son nez, ne cherchez pas à aller mieux, à penser à autre chose, à vous mettre en action. Dès que vous en avez l'occasion dans la journée ou dans les jours qui suivent, prenez quelques minutes pour donner un peu d'attention à cette émotion et écouter ce qu'elle a à vous dire.
Prenez une feuille et un stylo et répondez à ces questions comme si vous étiez l'émotion. A chaque réponse, concentrez-vous bien sur ce que vous ressentez, mais également sur les images qui vous viennent à l'esprit. Notez tout, sans censure.
JAvi0mBp4ac4KgxlrQyEEpicGEo
Qu'est-ce qu'il t'arrive émotion ( tristesse, colère, peur, culpabilité ou autre...) ? Explique-moi pourquoi tu es là.
C'est normal que tu sois là avec tout ce qui se passe... Est-ce que tu pourrais me dire si cette situation actuelle te fait penser à une situation plus ancienne ?
( Prenez la première image qui vous passe par la tête.) Raconte-moi ce qu'il s'est passé, ce que tu as vu, entendu ou ressenti, et comment tu as réagi à l'époque.
Maintenant, descends encore un peu en arrière dans le temps, et trouve une autre situation qui ressemble à celle-ci.
Faîtes ce retour en arrière jusqu'à la limite de vos souvenirs d'enfance, de petite enfance.
La dernière information que vous allez trouver, c'est la première situation qui a créé un dysfonctionnement dans vos comportements. Si vous avez mis le doigt dessus, vous allez pouvoir faire un lien avec votre situation actuelle. Dans les grandes lignes, les émotions que vous avez ressenti sont les mêmes que vous ressentez aujourd'hui. Et à cause de ces émotions, et de votre égo, vous regardez la situation actuelle avec des lunettes déformantes qui exagèrent les choses.
89872633_o
Notez tout ce que vous trouvez au fur et à mesure.
Si vous aviez un conseil à donner à vous-même à l'époque du premier événement, si vous aviez un message à faire passer à votre enfant intérieur, que lui diriez-vous ?
Demandez-vous maintenant, si je n'avais pas ces émotions négatives, qu'est-ce que j'aurais envie de faire ? Comment j'aurais envie de réagir ? Quelles émotions j'aimerais ressentir ?
La réponse vient tout droit de votre moi profond, du fond du puits, de ce que vous étiez avant que les évènements passés ne déforment votre vision des choses.
Pour dédramatiser les choses, imaginez maintenant que cette situation passée que vous avez trouvé dans l'eau opaque de votre puits intérieur n'est pas un vrai fantôme, c'est juste un fantôme en plastique, comme un vieux jouet qui traîne sous votre lit depuis des années et qui prend la poussière.
Evenements-Halloween-Fantome-172464.png
Comprenez maintenant que ces comportements que vous avez aujourd'hui ne vous appartiennent pas, ils viennent des réactions de vos proches, de ce que vous avez vécu et des évènements qui vous ont blessé et qui ont déformé votre vraie personnalité. Ils ne sont pas ce que vous êtes au fond.
Vous avez appris deux choses : les émotions et les comportements que vous avez aujourd'hui ne vous appartiennent pas, ils sont venus se greffer sur vous et vous vous êtes habitué à leur présence avec le temps, pensant qu'ils font partie de vous et qu'ils font ce que vous êtes. Et d'un autre côté, vous connaissez maintenant votre vrai désir, votre envie profonde.
Pour réaliser vos désirs, vous avez besoin d'abandonner votre jouet - fantôme en plastique.Êtes-vous prêt à dire adieu ce jouet ? Êtes-vous prêt à dire adieu aux comportements et aux émotions qui vous accompagnent depuis tant d'années ? Êtes-vous prêt à jeter à la poubelle vos lunettes déformantes, ainsi qu'à vos croyances sur vous-même, sur ce que vous êtes ?
Neurologiquement parlant, en faisant cet exercice, vous venez de recréer une connexion neuronale entre votre inconscient et votre conscient, entre votre système limbique ( siège des émotions ) et votre cortex préfrontal ( qui maîtrise et régule vos émotions, qui comprend et raisonne).
99sriy2c8q
C'est maintenant votre libre arbitre qui entre en jeu, vous avez le choix de lâcher prise et de redevenir ce que vous étiez au fond, ou bien de continuer à subir vos propres comportements et les émotions qui les accompagnent.
N'oubliez pas de vous remercier vous-même, de remercier les gens qui vous ont mis dans cette situation, ( grâce à eux, vous avez compris des choses sur vous ) et de remercier vos émotions, votre inconscient et votre conscient !
Merci-Minion
carl-gustav-jung.74199-impossible-lumiere-mouvement-emotions-tenebres-transformer-apathie

Juliette Vinay

Laisser un commentaire