Main

main-ouverte-papillon-1-490x306

Je te conseille de lire l’article sur le lien corps / esprit avant d’aller plus loin, il te permettra de comprendre scientifiquement comment les émotions et les pensées peuvent avoir un impact sur notre corps.

 

MAIN

La main nous permet d’agir, c’est un symbole d’action.

Vérifie ce que ton problème à la main t’empêche de faire, une activité, t’occuper de toi, écrire. Demande-toi alors si tu ne t’empêches pas inconsciemment de faire ces choses par peur de décevoir quelqu’un, de blesser ou encore de créer un conflit. Est-ce qu’une personne en particulier te déconseille de faire cette chose ? Ou t’en empêche carrément ? Est-ce que tu culpabilises ?

Ton problème à la main peut-être aussi en rapport avec le fait de ne pas prendre les choses en main pour avancer, tu as peur du changement, tu as peur de faire bouger les choses et du coup, tu te trouves des excuses pour reporter ce que tu as à faire, ton problème à la main est une excuse supplémentaire.

Il est possible également que tu vives une situation qui t’attriste ou te mette en colère, mais que tu ne puisses rien faire pour changer ça. Tu dois accepter qu’il y a des situations dans la vie que nous ne pouvons pas changer, il faut lâcher le contrôle et se dire que si ça arrive, c’est qu’il y a une raison. Tente de trouver le positif dans le négatif, de prendre du recul sur la situation et de comprendre ce sur quoi tu vas pouvoir évoluer grâce à cette épreuve.

Ce peut être quelque chose que tu te forces à faire, on t’y oblige ou tu te forces alors que tu n’en as pas réellement envie, on te force la main. Tu devrais respecter tes envies et tes désirs, tes désaccords et discuter avec la personne concernée. Dans tous les cas, si tu expliques clairement ton opinion, ça devrait aller. Lorsqu’on se force à quelque chose, il y a toujours une peur derrière, peur d’être rejeté ? De blesser ? De créer un conflit ? Apprends à communiquer.

Tu as du mal à te faire aider, à recevoir de l’aide, qu’on te file un coup de main. Tu as peut-être peur d’être redevable, mais tu dois apprendre à recevoir sans penser que la personne qui t’aide attend un retour. Ce peut être la peur de te faire traiter d’égoïste qui t’empêche de te faire aider et soutenir, ou encore un manque d’estime de toi, une fausse croyance que tu ne mérites pas d’être aidé. Si tu as eu des parents qui t’en demandaient beaucoup, ou qui se plaignaient souvent, et que tu as passé beaucoup de temps à les aider, si tu as manqué de soutien, d’écoute, de présence et d’attention dans ton enfance ou dans ta vie actuelle, il est normal que tu aies du mal à te faire aider aujourd’hui. Tu manques certainement de confiance en toi et inconsciemment tu penses ne pas mériter l’amour qu’on t’apporte. Lorsque tu reçois de l’amour, il est possible qu’une partie de toi abime cette relation, du coup, tu culpabilises et tu aurais envie de te taper sur les doigts pour te punir d’avoir mal agi. Tu dois apprendre à t’accepter comme tu es, sans te juger ni culpabiliser. Tu dois simplement tenter de comprendre pourquoi tu agis comme ça, la prise de conscience de tes problèmes te fera évoluer par la suite.

Il est possible également que tu donnes en attendant trop en retour, tu as peur qu’on abuse de ta gentillesse, qu’on ne te remercie pas. Tu attends peut-être de la reconnaissance, des compliments et de l’amour. Cette attitude montre que tu as manqué de paroles valorisantes, d’attention et d’amour étant plus jeune. Tu dois réapprendre à t’apporter toutes ces choses à toi-même pour ne pas être dépendant de ce que les gens pensent de toi. Tu dois être toi-même.

Réfère-toi à peau, muscle, doigts, os pour plus d’informations.

Le côté droit est en rapport avec la vie professionnelle, la vie scolaire, le père, les hommes, la capacité de donner.

Le côté gauche est en rapport avec les sentiments, la mère, les femmes, la capacité de recevoir.

 

1- Prends une feuille et note ce qui te vient à l’esprit, en rapport avec ce que tu te dis depuis que ces problèmes sont apparus. Tente d’évacuer tes émotions, ta peur, ta culpabilité, ta colère, ta tristesse, en fonction de ce qui se passe, et note quelle personne de ton entourage est impliquée. Chaque fois que l’on critique quelqu’un, on projette sa propre colère contre l’autre, réfléchis donc si toi-même tu ne ferais pas les mêmes erreurs, qu’est-ce que tu te reproches à toi-même. Les critiques qu’on envoie aux autres traduisent souvent un sentiment de culpabilité inconscient. Tu dois absolument prendre conscience de ce qui ne va pas pour pouvoir te soigner, mentalement et donc physiquement. Laisse sortir tes émotions et si tu peux avoir une conversation avec la ou les personnes concernées, c’est encore mieux. 

2- Utilise la méthode d’auto-suggestion pour te guérir.

3- Brûle le papier sur lequel tu as déversé tes émotions, le feu est un symbole de lumière et de purification, il signifie que le problème est réglé, tu t’es remis en question, tu t’es compris, tu as écouté ce que ton corps avait à te dire et tu peux maintenant t’en libérer et avancer. Brûler signifie : je passe à autre chose.

Une prise de conscience ne suffit pas, réfère-toi aux huiles essentielles si besoin ou prends rendez-vous chez un spécialiste.

Je te conseille également de lire l’article sur les 5 dimensions, pour mettre toutes les chances de ton côté de te soigner.

 

Juliette Vinay 

 

Source : Ton corps dit aime-toi de Lise Bourbeau, La maladie cherche à me guérir de Philippe Dransart, La libération par les émotions d’Estelle Daves.

 

Les bases de la psychologie     Les outils de guérison    Le lien entre le corps et l’esprit    

Laisser un commentaire