L’évolution

clipart_fleches_0074

Si vous avez oublié que vous êtes capable de réaliser tout ce que vous voulez, si vous avez la sensation de faire du surplace, ou même de régresser, si vous manquez de confiance en vos capacités, si vous pensez que rien ne va plus et que vous avez touché le fond …

Cet article est pour vous !

Évolution de la planète

  • La terre s’est formée il y a 4,5 milliards d’années, au début elle n’était qu’une intense activité volcanologique mais très vite, la planète a décidé d’évoluer et la vie est apparue il y a 3,8 milliards d’années sous forme cellulaire et bactérienne.
  • Mais quelques cellules, ce n’est pas très intéressant, alors les cellules ont décidé de se transformer petit à petit en poissons, algues, méduses et autres animaux marins.
  • Il y a 450 millions d’années, quelques-uns d’entre eux, lassés par leur environnement et fatigués de voir de l’eau, ont décidé de changer de lieu et de prendre un peu l’air. Le tiktaalit, un poisson courageux, est le premier à sortir de l’eau et à explorer la terre ferme. C’est notre ancêtre, dîtes bonjour à grand-père :-)

pic-42337-tiktaalik

  • Les animaux, pour s’adapter à leur nouveau milieu évoluent encore et deviennent des mammifères.
  • Et puis, ennuyés de n’être que des bêtes à 4 pattes, ils se redressent, leur posture, leur structure osseuse et leurs cordes vocales se modifient. Ils commencent à faire des sons et à tenter de communiquer. Les hominidés sont nés, et c’était il y a 6 millions d’années.
  • Leur capacité crânienne augmente et leurs facultés mentales avec, ils se mettent à tailler des pierres et à en faire des outils, ils découvrent le feu, puis commencent à enterrer leurs morts. Ils se mettent aussi à peindre, et créent un langage. Australopithèque, homo habilis, homo erectus, etc. continuent de se transformer pour donner naissance à l’homme moderne il y a 200 000 ans.
  • L’homme moderne est plus grand, plus fort, ses objets sont plus adaptés, du coup, il devient carnivore car il peut chasser.
  • Il y a 10 000 ans, l’homme moderne passe de la vie de nomade et de cueillette à une vie plus sédentaire basée sur l’agriculture.
  • Il y a 5 000 ans, il se met à écrire.
  • Et puis, il développe la croyance et la religion, mais il change plusieurs fois de façons de penser, il change de mœurs, il change de manière de voir le couple, la famille. Il développe l’argent, il construit des villes, des villages, des châteaux, les paysages autour de lui changent. Il développe la vie sociale, la politique, la justice, la finance.
  • Sa boîte crânienne continue de s’agrandir et il développe la conscience entre le bien et le mal, il se met à verbaliser ses ressentis, à penser, à imaginer l’avenir, à réfléchir.
  • Il philosophe, il endoctrine, il invente de nouvelles choses, de nouveaux concepts de jour en jour.

evolution

Évolution de l’être humain

  • Lorsqu’on est créé dans le ventre de notre mère, nous sommes d’abord deux cellules qui se multiplient, puis après la troisième semaine, le cœur prend forme et donne un rythme cardiaque. Puis les nerfs, les membres apparaissent, le nez, la bouche, les muscles, le cerveau, la moelle épinière.
  • Après la 11ème semaine, la formation des organes est achevée. Le fœtus continue de se développer, les os, le cartilage, les organes vitaux aussi. Il continue à grossir puis, fatigués de voir toujours le même environnement, un peu comme notre ancêtre le tiktaalit, il décide de sortir et de voir ce qui se passe dehors.
  • D’abord on le nourrit et on fait tout à sa place, il est dépendant, ensuite il commence à marcher à 4 pattes, puis se redresse et marche sur deux jambes, il se met à développer la parole. Tout au long de l’enfance et jusqu’à sa vie d’adulte, il va avancer de jour en jour pour aller vers plus d’autonomie, plus de liberté. En observant ses proches, leurs réactions, leur manière de s’exprimer, leurs gestes, il apprend et reproduit leurs attitudes grâce aux neurones qu’on appelle « miroir ».
  • Vers l’adolescence, il commence à remettre en cause ce qu’on lui a transmis et à vouloir penser par lui-même, c’est une crise existentielle nécessaire et bénéfique qui lui permet de se différencier de sa famille et de s’affirmer en tant qu’être unique. Il est capable d’apprendre, de comprendre, de réfléchir de manière de plus en plus autonome.
  • Puis il quitte le nid familial et part faire sa vie. Il découvre l’inconnu, le monde des adultes, du travail, il fait des expériences, explore, tombe, se relève, apprend et avance. Puis il crée une famille, fait des enfants, les élève pour.
  • Son esprit et son corps continueront d’évoluer constamment durant toute sa vie.

retraite-evolution

Évolution à sens unique

  • Aucun retour en arrière possible, on ne peut pas redevenir des bactéries, ni des australopithèques, on ne peut pas non plus retomber en enfance. On est bloqués dans le présent, les yeux rivés vers l’avenir, on ne pourra jamais retourner en arrière dans le temps, réécrire le passé, réparer nos erreurs, changer l’histoire. Pas la peine donc de culpabiliser, ça ne fait pas avancer. On peut simplement en prendre conscience, vivre le moment présent et changer.
  • On ne pourra jamais empêcher quelqu’un d’évoluer non plus. On aura beau contester contre les nouveaux choix ou les nouvelles attitudes de quelqu’un, ce serait comme mettre une jeune pousse sous une cloche de verre. La plante va grandir, soulever la cloche et devenir un arbre, quoi qu’il arrive.
  • On pourra toujours contester les nouvelles lois, les nouvelles mesures mises en place, les nouvelles façons de penser, on arrêtera jamais la vie sociale et politique d’avancer.
  • On arrêtera pas non plus la science. On est obligés d’accepter et de suivre le mouvement.
  • Albert Einstein disait : « Un nouveau type de pensée est indispensable si l’humanité veut survivre et continuer à évoluer. »
  • Nous sommes programmés pour avancer, pour faire mieux que nos parents et nos ancêtres, pour faire différent surtout, et pour aller plus loin qu’eux. Nous sommes créés pour prendre conscience tous les jours de nouvelles choses, et ces nouvelles choses se programment dans notre esprit grâce à des chaînes neuronales.
  • Au début du Xxème siècle, les scientifiques pensaient que notre cerveau arrêtait d’évoluer vers l’âge de 18 ans, mais ils se sont aperçus récemment qu’il est en fait neuroplastique tout au long de notre vie. Depuis notre naissance, chaque fois que vous apprenons une nouvelle information, une connexion de plusieurs neurones se crée. Ce qu’on appelle la programmation neuronale. Enfant, nous apprenons à faire des gestes, à exprimer nos ressentis ( ou non ), à manger, à parler, etc. Et puis, arrivés à l’âge adulte, nous apprenons de nouvelles façons de faire ; se servir d’un ordinateur, réagir d’une autre manière, communiquer autrement, et ces nouvelles données continuent de former de nouvelles chaînes neuronales.
  • Bien sûr le cerveau ralentit et vieillit mais il continue de changer et d’évoluer toute notre existence.
  • Si on peut changer notre cerveau, on peut donc changer nos comportements, nos émotions, nos habitudes, nos idées, nos croyances.
  • Et bonne nouvelle, ces connexions neuronales se transmettent génétiquement : tout ce que vos parents ont appris durant leur vie, leurs façons de penser, leurs capacités, leurs réussites sont programmés génétiquement chez vous. C’est votre bagage de départ, votre programmation de base, à vous maintenant de continuer à évoluer.

visualisation-croyance

Alors si vous aviez cette fausse croyance « je suis comme je suis, je ne peux pas changer », ou si vous pensiez faire du surplace et vous ennuyer, cet article vous rappellera peut-être que vous êtes en constante évolution, vous êtes obligé d’aller de l’avant.

Si le tiktaalit a eu le courage de sortir de l’eau pour la première fois, alors vous êtes capable de transformer votre existence vous aussi, de changer tout ce qui ne vous plaît pas actuellement et de créer votre vie comme vous le désirez. C’est lorsque l’être humain ne peut pas évoluer qu’il est malheureux, un être en perpétuel mouvement n’a pas le temps de penser à être triste.

Rappelez-vous que chaque jour, vous apprenez des autres, en les observant, ils vous montrent de nouveaux moyens d’être, de penser, d’agir. Tous les jours vous absorbez des informations grâce à vos proches, votre travail, les livres, la télévision, internet, prenez-en simplement conscience.

Vous pensez ne pas être capable, ne pas pouvoir réussir ou réaliser vos rêves, vous pensez être comme vos parents et devoir suivre la lignée et leur mode de fonctionnement, mais rappelez-vous que l’être humain est fait pour s’adapter au changement, se transformer et évoluer. Vous ne reproduisez rien, vous créez chaque jour, vous faîtes différemment, vous développez autre chose.

Et si vous avez l’impression de régresser et de faire deux pas en arrière, vous avez faux. Vous êtes simplement en train de vivre des expériences qui vous permettront de tirer une leçon qui vous servira à avancer.

Si vous vous rendez compte que vous avez fait une erreur ou que vous allez droit dans le mur, merveilleux ! Combien de personnes en sont au même point que vous sans en prendre conscience ?

Martin Gray disait : « Pas de jour, pas d’épreuves qui soient inutiles ».

À force de prendre conscience de nos pensées, de nos comportements, du fonctionnement de la vie, on arrivera peut-être à donner naissance à l’homo evolutis.

#Racontemoitalife

« Il y a deux ans, je tenais une école de danse dans le sud de la France. J’adorais mon travail, j’adorais mes élèves, j’adorais ma ville mais j’étais malheureuse. Pourtant je gagnais bien ma vie, j’avais l’amour, j’étais bien entourée, je ne manquais de rien mais certains matins, je n’arrivais pas à me lever, je n’avais pas envie d’affronter la journée, je manquais de motivation et d’ambition.

Lors d’un voyage en Espagne, après avoir passé 4 heures à pleurer sans trop de raison, j’ai pris conscience que je voulais « simplement » changer de vie. J’ai décidé de partir vivre à Paris, j’ai commencé par faire des allers retours, puis j’ai pris un appartement sur place, et le moral est revenu, petit à petit.

Je culpabilisais de laisser famille, élèves, amis, et habitudes derrière moi, le changement n’a pas été facile à vivre. Pourtant je l’ai fait.

Aujourd’hui, j’ai dit adieu à l’ancienne moi et à mon ancienne vie, je suis en formation et en réorientation professionnelle, j’ai un nouveau chéri et une nouvelle vie. Il y a des jours avec et des jours sans, mais une chose essentielle a changé : j’ai envie de me lever le matin ! »

Juliette Vinay

N’hésitez pas à laisser un commentaire, racontez votre expérience, donnez votre avis, etc.

Vous pouvez également m’envoyer votre article à psycho2rue@outlook.fr si vous le souhaitez, je le publierai dans la rubrique « vos articles ».

Mais surtout, partagez, likez, diffusez si vous avez aimé.

romantic-couple-JESUISELLE

Réussir son couple.

50-citations-qui-vont-changer-le-regard-que-vous-portez-sur-la-vie6

Changez votre vie.

les outils

Méthodes, exercices, tests et outils pour aller vous aider à évoluer.

Laisser un commentaire