Les émotions négatives : sources d’informations et précieuses aides

vice-versa-pixar-émotions-670x377

Les premières études sur l’intelligence émotionnelle sont apparues au début des années 90 avec les travaux de Salovey et Mayer. Ils définissent l’intelligence émotionnelle comme «  l’habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à les réguler chez soi et chez les autres ». Aujourd’hui, l’intelligence émotionnelle fait partie des données que l’on utilise pour calculer le QI d’une personne.

chut-mathieu-bouvard_cbm1_3h26mo
La fâcheuse habitude de taire nos émotions

Nous sommes conditionnés dès notre plus tendre enfance à refouler et taire les émotions négatives. La société dans laquelle on vit juge et condamne les émotions négatives. Regardez un dessin animé, le personnage qui sera en colère ou jaloux sera classé dans les « méchants », tandis que les gentils seront joyeux, souriants et pleins d’amour.

Dès le plus jeune âge, on nous apprend à ne pas crier, à ne pas pleurer. Vous avez déjà dû voir des parents consoler un enfant qui pleure en lui disant «  chuuut »… Vous avez déjà entendu vos proches vous dire « Allez, ne pleure pas, sois fort ! ». L’accumulation de ces petites phrases tout au long de notre enfance renforce un mécanisme psychologique qu’on nomme « l’égo ».

L’égo est une partie de notre personnalité, la partie qui nous empêche de ressentir trop de souffrance. Le but de l’égo est de nous protéger. Le problème c’est qu’à la longue, il finit parfois par nous couper de nos propres ressentis. Quel dommage ! Car ces émotions ne sont pas là pour rien.

A quoi servent nos émotions ?

On pourrait dire que la joie et l’amour nous permettent de savoir ce qui est important pour nous, ce qui a de la valeur à nos yeux, ce qui nous pousse à nous impliquer.

Quant aux émotions négatives, elles sont porteuses d’un message et ce message est une précieuse aide pour notre évolution personnelle.

boite-puits-1-plan-teifoc-tei1065
Le puits aux émotions

Imaginons que notre esprit est un puits.

Lorsque nous naissons, le fond du puits est recouvert de beaux galets blancs, de belles pierres précieuses, de fleurs, de plantes, etc.

Quand on grandit, les évènements de la vie, les déceptions, les souffrances, les nôtres et celles de notre entourage, vont remplir le puits d’une eau opaque. Après 10, 15, 40 ou 60 ans, on peut dire que l’eau a croupi et des animaux aquatiques se sont développés.

Soyons honnête, si vous voyez un puits dans cet état, vous auriez envie de plonger dedans ? On est d’accord…

Maintenant, si je vous dis qu’il y a un trésor au fond du puits, qui vaut des millions, ça vous donnerait un peu plus envie de descendre ? Peut-être que vous pourriez simplement prendre un aspirateur à eau et vider le puits ?

Le trésor au fond, c’est votre moi profond, votre vraie personnalité, ce que vous étiez avant que les évènements de la vie ne vous déforment.

L’eau noire représente tous vos comportements, réactions et pensées qui vous font du mal aujourd’hui, c’est tout ce qui vous empêche de vous sentir heureux, en paix et plein.

Le puits contient aussi tous les évènements, tout ce que vous avez, vu ou entendu, qui vous ont en quelque sorte détourné de ce que vous étiez en venant au monde. Imaginez alors une eau remplie de vos fantômes du passé. Ça fait peur ? Et oui, vous comprenez mieux pourquoi votre égo dépense une énergie incroyable pour que vous restiez le plus loin possible du puits. Mais en faisant ça, votre égo refoule aussi vos émotions et vos souvenirs, il vous coupe d’une partie de vous-même, qui pourrait vous être utile.

74ee4fa69f2f711
Science et spiritualité

Le bouddhisme nous invite à accepter nos émotions, à les traverser, à en tirer le positif et le message pour vous aider à avancer. Il nous apprend à ne pas se laisser diriger par nos émotions. Les émotions font partie de nous mais ne sont pas nous, tout comme la fleur fait partie du champs mais n’est pas le champs. La sagesse c’est de reconnaître nos ressentis, de les accueillir, de les écouter, de se montrer compréhensif et compatissant envers soi-même, de s’autoriser à ressentir ces émotions qui font de nous des êtres humains. Ensuite, nous devons lâcher prise et avancer.

Les recherches en neurosciences ont prouvé que toute émotion refoulée est mauvaise pour la santé, elle crée des dysfonctionnements dans le traitement des informations à travers le corps via le système nerveux, et crée des maladies, des tensions musculaires, de la fatigue chronique, des sensations de mal-être en général.

Sciences et spiritualité nous enseignent que la méditation nous aide à plonger au cœur de notre puits personnel pour mieux se connaître, pour se comprendre et comprendre notre vraie nature et donc, celle des êtres humains en général. Si nous nous montrons compatissant avec nous-même, nous serons plus apte à accepter les autres. Si nous nous aimons dans notre globalité, sans jugement, il sera plus facile d’aimer les autres de manière inconditionnelle.

Méthode pour descendre dans votre puits aux émotions... >>Voir
images1
Capture d’écran 2015-12-06 à 12.17.28
school-of-psychology-21-250x250

Découvrez le film vice et versa

Laisser un commentaire