L’égo est un vinyle qui tourne en boucle

5E238688-F26A-41A9-B67A-616B9C176977

Depuis l’antiquité, philosophes, psychanalystes et chercheurs se sont penchés sur la question de l’inconscient. L’inconscient correspond à une activité mentale qui opère hors sphère de la conscience. Dit comme ça, ça ne nous aide pas vraiment. Pour faire simple, notre esprit serait divisé entre notre conscient et notre inconscient.

Imaginez que notre esprit est un appartement. Il y a deux colocataires, chacun enfermé dans sa chambre, sans pour autant communiquer l’un avec l’autre.

De leur côté, les neurosciences se sont données pour but de percer les mystères de l’inconscient, mais également de comprendre et d’expliquer le fonctionnement neurologique lié à ce concept.

Psychologie et neurosciences

Pour justifier la présence de cette activité mentale inconsciente, on peut se baser sur la manière dont notre système nerveux fonctionne. Il existe deux types de système nerveux, un conscient, volontaire, et un autonome et indépendant.

Si vous décidez de vous déhancher sur la musique, les mouvements seront gérés par votre système nerveux volontaire. Par contre, si vous sursautez quand vous entendez un bruit fort, cette réaction est due à votre système nerveux autonome : votre paléo cortex ( le cerveau reptilien ) a envoyé une grosse dose d’adrénaline dans tout votre corps pour vous préparer à partir en courant ou à vous battre si le bruit représente un quelconque danger pour votre vie.

Ce mécanisme neurologique est le même lorsqu’il s’agit d’émotions et de réactions. Il est possible de contrôler certaines de nos réactions (comme de se retenir de mettre notre poing dans la figure du prof ou du patron qui nous gonfle depuis des semaines), mais parfois, nos émotions et nos réactions ont le dessus (comme quand votre moitié vous agresse aussitôt arrivé à la maison et que vous démarrez au quart de tour).

Et bien, pour les psychologues, ces réactions non contrôlées seraient orchestrées par notre inconscient, cet « autre soi » qui se cache dans la seconde chambre de la colocation, à l’abri des regards et qui se comporte un peu comme un marionnettiste avec nous-même.

D’après les études récentes, nous n’aurions conscience que de 10% de notre activité mentale, ce qui veut dire qu’il y a 90% de nos pensées qui sortent de notre inconscient et y retourne quasiment instantanément, pour tomber dans l’oubli. En gros, l’inconscient, il a le pouvoir.

Disque dur interne

L’inconscient, c’est un peu comme le disque dur interne de notre mémoire. Tous les souvenirs depuis le début de notre vie intra-utérine y sont stockés, tout ce que nous avons bien entendu oublié. Tout ce que nous avons vu, entendu, ressenti, goûté, touché… Bref, toutes les informations qui ont été reçues par nos récepteurs sensoriels, ont été envoyées dans cette zone obscur qu’est notre inconscient.

Lors des premières années de notre vie, tous ces évènements extérieurs ont façonné la construction de nos circuits neuronaux, qui ont eux-même participé à l’élaboration de l’organisation de nos zones cérébrales.

Prenons un exemple : un enfant qui a vu son grand-père jouer du piano étant petit a la zone cérébrale qui correspond aux mouvements des doigts plus dense ( l’activité électrique des neurones y est plus intense ) qu’un enfant qui n’aura vu personne jouer du piano. Si l’enfant au grand-père pianiste se met un jour à jouer vraiment du piano, il aura donc plus de facilités qu’un autre.

Pour les réactions, ça marche de la même manière. Si vous aviez une mère qui s’énervait souvent, qui râlait, qui pestait et s’emportait rapidement, ces réactions ont façonné votre système limbique, siège des émotions, et il y aura fort à parier que vous aurez en commun quelques comportements avec votre mère en grandissant.

C’est comme si tout ce que vous avez vécu a été stocké dans des dossiers et gravé sur votre disque dur interne.

L'égo, fidèle compagnon de l'inconscient

Mais quel est le rapport avec l’égo ?

Et bien l’égo est le fidèle compagnon de l’inconscient, c’est son homme à tout faire je dirais même.

Lorsque quelque chose est programmé sur le disque dur interne, l’égo se charge de faire que toutes ces situations, tous ces comportements et toutes ces émotions se reproduisent en boucle, continuellement, et ce, tout au long de notre vie.

Je sais que vous avez certainement l’impression que votre vie est pourtant bien différente que lorsque vous étiez enfant, mais si vous y regardez de plus près, si vous disséquez les attitudes que vos parents avaient, entre eux, envers vous, envers leurs proches, ne voyez-vous pas les ressemblances ? Votre relation de couple ne ressemble-t-elle pas ( dans les grandes lignes bien sûr ) à celle de ceux qui vous ont élevé ? Si vous comparez votre partenaire avec votre parent, ne trouvez-vous pas quelques similitudes ? J’avais une amie au lycée qui avait eu un père alcoolique dans sa tendre enfance, et bien elle a passé sa vie à sortir avec des garçons qui avaient des soucis avec l’alcool, ou la drogue.

Coïncidences ?

Vieux vinyle vs Ipod

Votre égo vous amène à recréer des situations qui vous sont familières, connues et donc rassurantes. Même si ces situations sont détestables, même si elles vous font souffrir, tout comme vous avez souffert étant plus jeune, tant pis ! L’inconscient connaît, l’égo reconnaît, le programme est installé alors tout va bien, tant que c’est pas de la nouveauté.

Prendre conscience de ces « drames » qui se rejouent en boucle dans notre vie est une première étape vers l’évolution de la conscience.

Attention toutefois, à ne pas se servir de ces parallèles avec le passé et de ces prises de conscience pour justifier le présent.

« Mon père était comme ça, c’est donc normal que je ne tombe que sur des abrutis ». Non, non… Les prises de conscience sont faites justement pour modifier ce qui ne nous convient pas dans notre présent, et trouver ce qu’on aimerait à la place dans le futur.

Oui l’égo est un vieux vinyle qui prend la poussière et rejoue le même air depuis toujours, mais vous pouvez aussi décider de stopper cette musique qui vous tape sur le système, de vendre dans une brocante le tourne-disque et de vous acheter un I-Pod ! On est en 2016 après tout !

Juliette Vinay

Articles conseillés
égo
school-of-psychology-21-250x250
Capture d’écran 2015-12-06 à 12.17.28

Laisser un commentaire