La rupture

Pictures6

Une rupture, c’est jamais cool, que ça soit notre choix ou non, des sentiments différents nous tiraillent, une heure on se sent triste, l’heure d’après en colère, et la suivante notre cerveau fait un demi-tour en mode marche-arrière, on se met à regretter, à culpabiliser et à se dire que finalement on aurait peut-être dû tenter d’arranger les choses. Au bout d’une journée, on est devenus de vrais schizophrènes qui changent d’humeur toutes les 3 secondes, nos nerfs nous lâchent, on rit, on pleure, on tempête, on a les yeux rouges et les cheveux ébouriffés. De vrais fous évadés de l’asile ! Avant, on était pourtant des gens normaux et sains d’esprit, mais ça, c’était avant !

Voici des conseils que j’ai appliqués et mis au point grâce à mes nombreux échecs amoureux… :-(

  • La libération émotionnelle, ça fait du bien.

Prenez une feuille et notez tout ce que vous venez de vivre, défoulez-vous, insultez, laissez sortir vos émotions quelles qu’elles soient. En mettant par écrit, vous permettez à vos sentiments d’exister, vous les acceptez tels qu’ils sont. Vous êtes en souffrance, vous avez le droit d’être mal, d’être triste, en colère, alors autorisez-vous ce pétage de plomb, vous êtes humain. Le faire par écrit évite aussi de balancer des méchancetés à la tête de notre ex bien-aimé(e), rappelez-vous que la parole doit être impeccable, donc traiter de tous les noms quelqu’un ne vous fera pas aller mieux ou n’arrangera pas la situation, au mieux vous allez blesser et ensuite culpabiliser d’avoir agi ainsi.

Surtout ne tentez pas de faire comme si tout allait bien, ce serait refouler votre ressenti, et il finira par s’accumuler dans votre cuve émotionnelle qui débordera un jour ou l’autre et inondera tout. Si vous avez besoin de pleurer, crier, et taper dans un coussin, DO IT !

Si vous n’arrivez pas à pleurer, mettez-vous un film triste et ouvrez les vannes, faut que ça sorte. 

espace-rich-text.12280 copie

  • Accepter et dire adieu.

Oui vous êtes séparé, vous n’en revenez pas, pourtant, c’est fait, et quelles que soient les raisons de cette rupture, il y avait forcément des choses qui n’allaient pas, qui ne vous rendaient pas heureux(se).

Sur la même feuille, écrivez tout le négatif de votre relation passée. Faîtes le point avec vous-même, est-ce que cette personne vous comblait vraiment ? Si la réponse est non, écrivez alors une lettre d’adieu ( vous n’êtes pas obligé de lui envoyer ensuite ) cela va aider au processus de deuil et d’acception : dire au revoir. La partie de vous qui ne veut pas lâcher prise, qui continue de vous dire « non, non, je veux qu’on se remette ensemble », doit comprendre que c’est comme ça et qu’il faut accepter le changement, car le changement, même si c’est un cap difficile à passer, apporte toujours du positif.

Répétez cette phrase en boucle : « j’accepte le changement, j’accepte de lâcher prise, j’accepte d’évoluer, le passé est derrière moi, j’avance vers l’avenir. »

pleurer-image

  • Pensée positive, je crée mon avenir.

Toujours sur la même feuille, faîtes la liste de ce que vous ne voulez plus dans vos relations futures, les comportements, situations, paroles, défauts, etc. Notez tout ce que vous n’accepterez plus chez l’autre mais aussi tout ce que VOUS ne reproduirez plus.

Brûlez cette feuille, elle représente une partie de votre histoire, une minuscule partie de votre vie, il y en aura d’autres.

Puis, prenez une autre feuille et noter maintenant tout ce que vous voulez dans votre prochaine relation, faîtes votre liste au père noël, les caractéristiques, les qualités de votre futur amour, exprimez vos désirs, vos envies, plus vous êtes précis, plus vous avez de chance de voir tout ceci se réaliser.

Cette liste, ne la brûlez pas, gardez-la précieusement, rajouter des choses au fil des jours s’il le faut, d’autres idées vont surgir vous verrez et répétez-vous : « Je mérite l’amour, je mérite une belle relation qui correspond à mes envies, je suis positif(ve) et confiant(e), j’y crois ».

JAvi0mBp4ac4KgxlrQyEEpicGEo

  • S’aimer soi-même pour aimer les autres.

Vous venez de vous séparer et avec ça, votre ex a emporté les câlins, les bisous, les mots tendres et les bons moments. Comme un Junkie en manque de sa dose quotidienne d’amour, vous devenez agressif(ve), dépressif(ve), agité(e)… Pour combler ce manque et pour ne pas faire l’erreur de retomber dans les bras de l’autre par besoin affectif, désir charnel ou envie de tendresse, apportez-vous toutes ces choses à vous-même et réapprenez dès aujourd’hui à vivre avec vous et passez des bons moments. Faîtes-vous des câlins, des compliments, collez des post-it de partout chez vous avec marqué « je m’aime », « courage », « you can do it » et autres phrases ou citations susceptibles de vous remonter le moral. Non vous n’êtes ni fou ni narcissique, vous êtes juste en train de remonter la pente, vous êtes courageux et indépendante. Bravo !

Post-it-i-love-you

  • Les activités post-rupture, ça aide.

Quelques jours à pleurer dans votre ours en peluche et à se goinfrer de crème glacée devant la TV, ok, mais après, remettez-vous en mouvement pour vous occuper les mains, l’esprit et surtout, vous rappeler que vous pouvez vivre sans lui /elle. 

  • Se prendre un bain chaud aux huiles essentielles, se faire un masque, un gommage et un bon nettoyage de peau, s’épiler, se faire beau / belle, tout autant d’attentions à son pauvre petit corps.
  • Regarder un bon film sous sa couette ou avec un proche qui vous est cher, lire, aller faire du sport, occupez-vous l’esprit, ça vous évitera de ressassez les mêmes phrases en boucle.
  • Se faire plaisir en mangeant son plat préféré, chocolat et sucreries acceptées aujourd’hui à condition que ça ne devienne pas une habitude.
  • Boire du thé à la sauge, au thym ou une verveine, ça calme l’émotion et ça libère les tensions, snifez de l’huile essentielle de camomille romain ou petit grain de bigarade, prenez des doses d’arnica en homéopathie, mangez de la soupe chaude, bref, prenez soin de votre appareil digestif et votre système nerveux, n’oubliez pas que l’alimentation agit sur le moral, si vous vous privez de nourriture ou si vous ne mangez que des cochonneries, ça vous maintiendra dans votre manque d’amour propre.
  • Écouter de la musique relaxante et agréable, faire des exercices de respiration, méditer, pourquoi pas ? Référez-vous à l’article méditation, ou relaxation, pour plus d’infos.
  • Peindre, écrire, dansez, chantez, laissez vivre votre créativité, transformer notre souffrance en art est un processus nommé « la sublimation », ça aide.
  • Faites un voyage, une journée, un week-end entre amis ou en famille. Rien de tel qu’un petit dépaysement pour changer de décor et s’ouvrir vers de nouveaux horizons.
  • Déchirez les photos et les vêtements, qui n’a jamais rêvé de mettre un coup de ciseau bien mérité dans un pull oublié ? Faîtes-le, stop à la culpabilité et oui au plaisir de se défouler sur des objets.
  • Tapez dans un punching-ball, c’est trop bon. Ou alors, prenez une batte de base-ball, une raquette de tennis, et tapez sur le lit, le canapé, ou les coussins.
  • Aller marcher dans la nature, là où personne ne sera là pour vous entendre pleurer toutes les larmes de votre corps.
  • Ecoutez « I’m a survivor » de Beyoncé, et autres musiques qui redonnent la pêche.
    hydra

Essayez d’appliquer ces quelques conseils du mieux que vous pouvez, dîtes-vous que la vague émotionnelle ne dure jamais bien longtemps, donc occupez-vous l’esprit et les mains, profitez de la vie, restez positif, soignez-vous, aimez-vous, dorlotez-vous et répétez les petites phrases en boucle, et vous verrez que cette méthode est magique, dans quelques jours vous aurez retrouvé votre joie de vivre et votre envie de dévorer la vie à pleines dents.

1831337e

Juliette Vinay

rupture chance survivre
smiley_pouce

Découvre ce petit exercice pour garder le sourire.

zen-attitude-260a57c

20 commandements pour rester zen et positif. 

huiles-essentielles insomnie

Les huiles essentielles pour retrouver le sommeil.

Laisser un commentaire