Mort

31-la mort

La psyché humaine est composée de deux principales parties : le conscient et l’inconscient. L’inconscient est une zone de notre esprit où nous stockons tout ce que nous avons vécu depuis notre naissance, tous nos souvenirs oubliés. Ces souvenirs sont stockés sous forme d’images, comme des photos. Chaque rêve est un ensemble d’images de souvenirs, ces souvenirs font écho avec une situation que nous vivons dans notre vie actuelle. Nos rêves sont des aides pour prendre conscience de certains de nos comportements et de nos réactions, que nous reproduisons en boucle depuis l’enfance. Les rêves sont donc un bon outil pour apprendre à s’analyser et à évoluer, ils révèlent également nos peurs et nos désirs inconscients. Je précise que les désirs inconscients n’ont rien à voir avec les envies conscientes. L’inconscient et le conscient ne sont pas forcément reliés dans notre esprit, ils ne communiquent pas, ce sont comme deux personnes différentes qui veulent des choses différentes. Analyser ses rêves permet de rétablir le dialogue entre ces deux parties et de prendre en compte notre inconscient, de reconnaître et accepter cette partie de notre personnalité.

N’oublie pas que chaque symbole est propre à chacun, tu dois d’abord te demander ce que ce symbole représente pour toi, si tu as vécu des évènements, des discussions ou des réflexions en rapport avec cette image ces derniers temps, ou par le passé.

Tous les êtres humains sont créés de la même manière : nous avons tous l’angoisse inconsciente ou consciente de perdre les gens que nous aimons. Cette peur peut être plus ou moins forte. Si l’angoisse est puissante, elle peut nous empêcher de partir en voyage, de quitter notre ville natale, de nous séparer d’un partenaire qui ne nous convient pas, car abandonner une situation ou une personne fait écho à cette angoisse : être abandonné par nos proches, la mort est l’abandon de la vie.

Tous les enfants du monde ont peur de perdre leurs parents, c’est naturel et normal. Si une maladie grave, un éloignement ou la perte réelle d’un membre de la famille est survenu lorsque tu étais enfant, tu dois souffrir de cette angoisse plus que quelqu’un d’autre.

Dans un autre cas, rêver de la mort d’un proche peut être également un désir refoulé, je ne parle pas de la mort physique mais des pulsions de vengeance et de blesser une personne qui nous a fait du mal par le passé. Ça traduit à la fois le désir de le voir souffrir comme nous avons souffert que la peur de le perdre, d’où le paradoxe qui crée parfois des pensées et des comportement incompréhensibles. Ça peut représenter aussi la colère qu’on a contre soi-même, la culpabilité.

Voire mourir naturellement une personne peut symboliser le changement d’une partie de soi, car la mort est le symbole d’un passage d’un état à un autre, de la fin d’un cycle, de la fin d’une facette de notre personnalité qui laisse la possibilité à une autre facette de renaître, c’est donc le renouveau, le commencement, la transformation intérieure.

Le lieu, les personnages, les objets, les couleurs, les chiffres, qui sont présents dans le rêve, peuvent t’apporter plus d’informations, rapporte-toi à leur symbolisme. N’oublie pas que chaque personne et chaque animal représente une partie de nous, une facette de notre personnalité. Ses particularités ou ses actions nous font miroir sur ce que nous sommes ou sur ce que nous faisons en ce moment.

 

Cimetière – cercueil cadavre

 

Si tu as une question, ou si tu ne trouves pas le symbole de ton rêve, n’hésite pas à laisser un commentaire.

Source : Dictionnaire des symboles, Tristan Moir. Dictionnaire des symboles, Jean Chevalier et Alain Gheerbrant.

This entry was posted in . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire