Apprendre à gérer ses émotions

Enfant_qui_boude

La psyché humaine est composée de deux parties principales, l’inconscient et le conscient. L’inconscient a enregistré tous nos souvenirs, tous les évènements, les phrases, les images, les sensations et émotions que nous avons vécu depuis notre naissance. Notre mémoire consciente ne peut contenir que quelques informations, comme une petite bibliothèque qui ne peut contenir que 100 livres. L’inconscient quant à lui représente une pièce à part, immense, dont les murs sont recouverts d’étagères remplis de bouquins, un peu comme la bibliothèque de la belle et la bête. Chaque livre représente un trait de notre personnalité, chaque histoire, chaque évènement fait partie de notre individualité.

Si l’on compare notre structure psychologique, notre personnalité à une maison, l’inconscient représente les fondations, les bases, les premières pierres qui ont été posées et qui ont bâti chaque facette de notre personnalité en observant nos proches, nos parents et notre famille. L’inconscient est donc la source de tous nos comportements, c’est un peu le marionnettiste qui tire les ficelles et dirige notre manière de réagir.

Son but : nous faire revivre en boucle chaque événement, chaque émotion, chaque comportement que nous avons eu depuis l’enfance, car même si ces situations nous déplaisent, il les connaît, donc ça le rassure.

On appelle également l’inconscient, l’enfant intérieur. Lorsque nous pleurons, lorsque nous nous mettons en colère, lorsque nous avons peur, toutes ces réactions rappellent celles d’un enfant qui a du mal à gérer ses émotions et manque de raisonnement logique. S’il réagit comme ça, c’est qu’il a peur de changer, comme un gamin de 5 ans qui refuse de changer d’école.

Notre partie consciente est alors comme le parent qui doit écouter, consoler et rassurer l’enfant intérieur.

enfant-parent

RÉTABLIR LE CONTACT AVEC SON ENFANT INTÉRIEUR

1- Choisis un endroit calme.

Pose-toi quelque part où tu te sens bien et où tu ne risques pas d’être dérangé. Mets-toi à l’aise, dans une position confortable et prends quelques secondes pour inspirer et expirer profondément.

2990414313_1_3_dRNhXrBa

2- Imagine un jardin.

Visualise un jardin et tous ses détails, y a t-il des plantes, fleurs et arbres ? Une piscine ? Des lumières ? Du mobilier, table, fauteuil, transat, cabane, balancelle, etc.

jardin-coloré-éclairé1

3- Imagine ton enfant intérieur.

Image-toi plus jeune, quel âge as-tu ? Comment es-tu habillé ? Que fais-tu, à quoi es-tu occupé ?

Où est-ce que tu te situes dans le jardin ?

deco-pour-enfants-tous-au-jardin

4- Communique.

Dès à présent, quand tu te sens mal, triste, en colère ou autres, tu peux retrouver ton enfant intérieur dans cette image mentale et discuter avec lui. Comme si tu étais le parent et lui l’enfant, tu dois le rassurer, lui expliquer ton point de vue, lui demander pourquoi il réagit mal, etc. Tu peux également lui dire que tu acceptes sa présence, que tu es à l’écoute que tu lui donnes de l’attention et que tu l’aimes. Et tu peux le faire à n’importe quel moment de la journée, dans n’importe quel endroit.

danssabulle

Rappel-toi que quand tu te comportes comme un enfant, quand tu pleures, cries, boudes ou autres… c’est que cette partie de toi a peur.

S’en vouloir, se juger ou se mordre les doigts ne fera pas avancer les choses. Apprendre à gérer ses émotions, c’est réconcilier tes deux parties internes, accepter la partie de toi fragile, sensible et vulnérable. Et se réconcilier avec soi-même, c’est le début de la paix intérieure.

Non tu n’es pas schizophrène, non tu n’es pas fou, oui vous êtes plusieurs dans ta tête, comme tout le monde :-)

Juliette Vinay

Laisser un commentaire